Le parachutisme devient actuellement de plus en plus populaire. Et pour cause, cette activité offre une montée d’adrénaline unique. Tout le monde peut-il profiter de cette expérience inoubliable ? Découvrez la réponse à cette question à travers les lignes qui vont suivre.

Quelques mots sur le parachutisme

Beaucoup de raisons peuvent inciter les gens à opter pour le saut en parachute. Certains d’entre eux ont par exemple envie d’adrénaline. Les autres, quant à eux, veulent dépasser leurs limites en sautant d’un avion et expérimenter une descente d’environ 200 km par heure. Quelle que soit la raison, il faut choisir le meilleur moment pour se lancer. Évitez par exemple de réserver une séance entre les mois de mars et novembre. Aussi, demandez à l’organisateur de reprogrammer votre séance lorsqu’il pleut. Cette initiative vous permettra non seulement d’éviter les accidents, mais aussi de profiter pleinement de l’expérience.

À titre d’information, votre premier saut dans le vide doit généralement se faire en tandem. Autrement dit, un moniteur expérimenté sera attaché à vous et il vous assistera tout au long de la descente. Il vous guide en ce qui concerne le meilleur moment pour ouvrir votre parachute, la trajectoire à prendre, l’atterrissage… Notez cependant que certaines personnes décident de vivre l’expérience seules. Pour ce faire, elles doivent suivre une formation lui permettant d’en savoir plus sur les techniques et les gestes à adopter pour éviter les éventuels problèmes.

Qui peut tenter le saut en parachute ?

Seules les personnes qui ont obtenu un certificat médical attestant qu’elles ne présentent aucunes contre-indications peuvent tenter l’expérience. Pour avoir ce document valable pendant 3 à 6 mois, il suffit de se référer à un médecin de sport expérimenté dans cette discipline. Si vous avez du mal à un spécialiste dans le domaine, vous pouvez visiter le site internet de la Fédération Française de Parachutisme, car il comprend la liste des médecins leaders dans le secteur concerné.

Avant de consulter, vous pouvez mener votre petite enquête pour déterminer si vous pouvez réaliser l’activité ou non. Dans la pratique, rendez-vous dans une école de parachutisme et discutez avec le responsable. Pendant l’entretien, essayez d’obtenir plus de renseignements sur les conditions à remplir pour réaliser le saut. L’équipe de l’école vous informera sûrement que les personnes pesant plus de 90 kg ne peuvent pas sauter en tandem. En ce qui concerne l’âge, il n’y a pas vraiment une règle précise. Tout le monde peut tenter l’aventure à condition d’avoir plus de 15 ans. L’autorisation des parents est également indispensable pour les mineurs.

Les contre-indications à connaître

Les personnes souffrant de certains problèmes de santés ne doivent pas réaliser un saut en parachute. C’est par exemple le cas de ceux qui sont atteints de cardiopathie congénitale, d’insuffisance coronarienne, d’hypertension… Aussi ceux qui sont atteints de rhumatisme, d’arthrose et d’ostéoporose patente. Les affections pulmonaires, l’épilepsie, le diabète constituent également des contre-indications au parachutisme. Bien sûr, l’activité en question est également déconseillée chez les individus présentant des handicapés physiques.

Notez qu’il s’agit d’une liste non exhaustive des contre-indications au parachutisme. Pour en savoir davantage sur le sujet, n’hésitez pas à consulter un professionnel dans le domaine. Celui-ci vous fournira à coup sûr des renseignements dont vous aurez besoin. Sachez par ailleurs que le saut en parachute est un sport extrême nécessitant des précautions très strictes. N’hésitez donc pas à vous référer à un organisme spécialisé susceptible de garantir votre sécurité. Évitez donc de choisir un prestataire à la hâte. Faites des recherches sur la toile et exploitez le bouche-à-oreille lors de vos recherches. Surtout, rencontrez directement l’organisateur avant de réserver votre séance de parachutisme.